skip to Main Content
Sylvie Sternis

SITE WEB

FACEBOOK

DÉDICACE sur le stand de La Courte échelle.
PRÉSENTATION de « Poule-Rousse », samedi 24 et dimanche 25 de 15 à 16h, sur le stand Chemins de lecture.

Bibliographie :

  • Poule Rousse, Lescalire, 2017.

Il était une fois, dès la seconde moitié du vingtième siècle, une petite fille qui rêvait qu’un jour une bonne fée la changerait en enfant normale. Cette petite fille s’appelait Sylvie, comme moi.

Et la bonne fée est arrivée… « Passionne-toi pour quelque chose ! »
C’est alors que la passion des sciences et de la recherche apparut. C’était le sort donné par ma bonne fée… Depuis, ma vie et mon activité professionnelle auront toujours gravité autour de ce centre d’intérêt. Mais devenir enseignante après l’interruption de mes études scientifiques et un emploi, fut plutôt douloureux, et difficile.

Alors, ma bonne fée m’a sauvée… « Recherche la science dans l’éducation! « J’ai donc déplacé mon intérêt pour les sciences vers celle de l’enfance et de sa pensée. J’ai alors pu donner un sens à ce métier. Ma pratique s’est orientée vers un souci constant de compréhension pour perfectionner ma pédagogie. Quelques rencontres majeures ont donné à mon métier un sens profondément humain et progressiste. Puis, en 2005, est arrivée « l’inclusion scolaire ». Des élèves mystérieux sont arrivés, on les appelait « autistes ».

Du coup, ma bonne fée a jubilé…. « Adapte-toi et change! »
Et là, j’ai dû chercher , beaucoup, beaucoup… Parce qu’il n’y avait rien, ou si peu, dans mon métier qui me guidât un peu.
Rien, sauf des gens qui protestaient qu’éduquer un enfant handicapé n’était pas leur métier. Mais, grâce au numérique, on avait maintenant accès à des informations mondiales. Et de très rares personnes expertes, qu’il m’a fallu chercher, et trouver.
Puis j’ai fini par réussir à communiquer et faire communiquer entre eux enfants mystérieux et ordinaires. Et là, j’ai compris que les outils servaient à tous. Parce que chaque enfant est différent, et sensible à la différence, mystérieux… ou pas! Aujourd’hui, les enseignants de maternelle sont au front et, du coup, une conscience se met en place, mais il y a si peu d’outils, …et de formation !

Alors ma bonne fée m’a soufflé une idée…. « Pars, et construis! »
Alors, j’ai quitté l’Education Nationale, pour mettre mes compétences acquises au service de ces enfants mystérieux, inattendus, mais en sachant au fond de moi que je pouvais atteindre chaque petite personne, et l’aider dans son chemin de vie. Chercher, concevoir, construire, réaliser, et enfin éditer a été et continue d’être une aventure humaine.
Car je ne suis entourée que de bonnes fées…

Back To Top