skip to Main Content
Irina Teodorescu

VISITE ÉGARÉE du musée de Bretagne au musée des Beaux-arts, samedi 24 et dimanche 25 mars, 14h30 et 16h30, départ Musée de Bretagne.
DÉDICACE sur le stand de la librairie Le Failler.

Bibliographie :

  • Celui qui comptait être heureux longtemps, Gaia, 2018.
  • Les Etrangères, Gaia, 2015.
  • La Malédiction du bandit moustachu, Gaia + Babel, 2014.

Irina Teodorescu est née à l’Est où elle a appris les chats, la poésie, les cerisiers et les gens qui dorment à quatre la nuit. À 19 ans, elle débarque et s’installe à Paris alors qu’elle ne parlait pas un mot de la langue de Molière. Elle vit depuis 18 ans entre Paris et Rennes, entre l’écriture et le dessin, entre une pièce de théâtre et un quatrième roman.
Dans ses écrits, Irina Teodorescu fait preuve d’une entrainante énergie narrative. Avec légèreté et une grâce primesautière, elle dépeint un monde très coloré, tantôt réaliste, tantôt presque irréel et imaginaire, dont l’écriture se fait habilement l’écho. Son deuxième roman, Les Etrangères, est une fable lumineuse et onirique, tandis que son premier, La Malédiction du bandit moustachu, est un conte disjoncté et tragique qui se lit en souriant. Son troisième roman, Celui qui comptait être heureux longtemps, vient de paraître.

Back To Top